Comment se faire sponsoriser par une marque de foot

Outre les salaires perçus en tant que footballeur en centre de formation, les jeunes joueurs peuvent signer des contrats de sponsoring avec des marques, notamment des équipementiers sportifs : Nike, Adidas, Puma, Umbra, Lotto

Des marques prestigieuses contactent des jeunes footballeurs à fort potentiel dès qu’ils commencent à avoir une valeur marchande. Tous les jeunes en centre de formation ne signent pas des contrats avec des sponsors, mais les marques ont l’habitude d’investir sur de très jeunes joueurs.

Contrairement aux salaires de footballeurs pour lesquels il existe la Charte du Football Professionnel qui permet d’établir une norme, les contrats de sponsoring sont à la discrétion des deux parties, à savoir la marque et son représentant. De fait, le contenu des contrats dépend de plusieurs critères : le potentiel d’évolution du joueur, sa notoriété actuelle et future, son âge et bien évidemment ses performances.

Pourquoi signer un contrat de sponsoring ?

L’intérêt du jeune footballeur

Même si les contrats d’un jeune footballeur sont importants, les rémunérations offertes par les marques peuvent permettre au joueur de toucher un complément de revenus qu’il ne faut pas négliger.

Outre l’aspect financier, l’aspect prestige est une réalité. Les footballeurs aiment associer leur image à une marque, surtout si elle est prestigieuse.


L’intérêt de la marque

Dès l’adolescence, des jeunes footballeurs sont sponsorisés et peuvent ainsi afficher les marques quand ils sont sur les terrains de football ou en dehors. Les marques demandent régulièrement aux joueurs de poser sur les réseaux sociaux avec des produits de la marque.

Au regard des sommes colossales données à des footballeurs professionnels, l’investissement sur de jeunes footballeurs est assez minime. Au delà d’afficher la marque, il permet surtout d’avoir une option pour un contrat plus important si le joueur explose.

Les deux marques les plus actives sont bien évidemment Nike et Adidas.

Les chaussures et les vêtements

La plupart des marques offrent gratuitement des chaussures et des vêtements aux jeunes footballeurs. Il s’agit de produits que les footballeurs peuvent récupérer dans les magasins de la marque ou de cadeaux qu’ils reçoivent directement à domicile.

Il ne s’agit pas uniquement de produits destinés à la pratique du football, mais également de chaussures et vêtements à utiliser (et afficher) au quotidien.

La rémunération et les tarifs

Les rémunérations et les tarifs pratiqués sont très variables selon le potentiel et la notoriété du jeune footballeur.

Un jeune footballeur de 16 ans peut ainsi bénéficier d’un salaire annuel allant de 5 000 à 10 000 €.  Plus la notoriété du joueur progresse et plus son exposition augmente, plus la rémunération est adaptée. 

Outre les salaires offerts par les marques, des « bonus de performances » peuvent figurer dans les contrats de sponsoring. Des sélections internationales ou des titres nationaux permettront au footballeur de bénéficier d’une rémunération plus importante.

Ainsi, un joueur participant à un Euro ou une Coupe du Monde U17 ou U20, ou vainqueur de la Youth League, pourra bénéficier d’une rémunération multipliée par trois ou quatre. Un joueur vainqueur d’une compétition de jeunes peut toucher 5 000 € et toucher autant s’il remporte une récompense individuelle.

Bien évidemment, en parallèle de la signature de son premier contrat pro, un footballeur pourra bénéficier d’un contrat de sponsoring correspondant à son nouveau statut de footballeur professionnel !

 
Matthieu Bideau, responsable du recrutement pour le centre de formation du FC Nantes, et Laurent Mommeja, responsable du site EspoirsduFootball.com ont écrit le livre "Je veux devenir footballeur professionnel" afin de donner des conseils aux jeunes footballeurs et à leurs parents. couverture-jvdfp